A PROPOS DU SITE VOIRsaVOIR …

Eliette en back-stage de Rock à Gogo, juin 2014 (ph. Sonia)
Eliette en back-stage de Rock à Gogo, juin 2014 (ph. Sonia)

CE SITE : « VOIRsaVOIR » EST D’ABORD DÉDIÉ A UNE INFORMATION DIVERSIFIEE PLEINE DE BON SENS QUI ENGLOBE l’ENVIONNEMENT, L’ECOLOGIE, LA GEOPOLITIQUE, LA CULTURE… POUR UNE AUTRE FORME D’EDUCATION ALIMENTAIRE, QUI BIEN SUR, VA AU-DELA DE NOTRE ESTOMAC, DE CETTE CHIMIE INTÉRIEURE QUI NOUS DIRIGE AU QUOTIDIEN : « JE MANGE, JE PENSE ET J’AGIS« . NOTRE ENVIRONNEMENT NOUS ALIMENTE D’OÙ  L’IMPORTANCE D’UNE AUTRE INFORMATION PLUS LIBRE ET VERIFIABLE PAR TOUS …

QUANT A L’AUTEUR DU SITE  :  ELIETTE GENSAC, UN ARTICLE DU JOURNAL « lA PROVENCE », PARLE : DES MILLE ET UNE VIES DE CETTE AVENTURIÈRE …

« J’ai fait un vœu : être végétarienne, non pas pour changer le monde, qui à mon avis n’a guère bougé depuis des millénaires, à part son décor et quelques détails, mais pour me changer d’abord moi-même de l’intérieur. Et seulement là, en y arrivant, je pourrai peut-être aider ceux qui le souhaitent à comprendre l’incroyable méli-mélo d’intérêts qui nous conditionnent du fœtus au cadavre ! « .

« C’est vrai que mes débuts dans la vie, furent proches de ceux d’une enfant de la balle ! Ma mère, Eliette Schenneberg, cantatrice à l’Opéra de Paris, mon père, André Gensac, baryton et ma soeur Claude Gensac, comédienne de renom. C’est sûr, ça te met dans l’ambiance dès l’enfance.  Je dis toujours que je suis née sous un piano ! Mais ensuite, j’ai toujours fait des métiers qui me plaisaient… J’ai d’abord pris des cours d’art dramatique chez Raymond Girard et René Simon, puis de danse chez Matt Mattox.  Et tout de suite, j’ai commencé comme speakerine à Télé Luxembourg, puis de nombreuses émissions dramatiques à l’ORTF et des films, avec entre autres : Jean Prat, William Klein, François Reichenbach, Jean-Pierre Blanc, Henri Colpy,  Maurice Pialat, Edouard Molinaro avec De Funès (Hibernatus, 2em Rôle féminin)… Tout en étant chez Catherine Harlé comme mannequin.  Parallèlement, je pratiquais le soufisme des derviches tourneurs et d’autres groupes divers de développement personnel.  J’écrivais beaucoup aussi, poésie, pièces de théâtre, scenarii… Je suis passée de l’autre côté de la caméra, comme assistante de plateau, monteuse et en tant que réalisatrice de plusieurs courts métrages avec Magic Films, Julien Pappé, le CNRS….  Et puis, mai 68 est arrivé…  Là, j’ai fait bifurquer ma carrière de comédienne, pourtant toute tracée avec facilité… Vers le mariage… Le commerce !  Donc un espace de restauration, d’abord en Normandie, puis pendant presque une décennie, j’ai dirigé une entreprise de vêtements en gros et au détail.  Au volant de mon camion SG2, dénommé Simoun, j’ai fait les marchés, puis j’ai ouvert trois magasins dans l’Est de la France.  Le tour de l’hexagone étant achevé, retour sur Paris et à l’écriture, en étant d’abord rédactrice au journal Sexpol.  J’ai fondé ensuite mon propre magazine national : Oxygène.  En même temps, j’ai fait des études d’acupuncture et de médecines douces, travail à Shanghai en Chine à l’hôpital n°13.  Après, j’ai ouvert un cabinet en tant que thérapeute, en Provence.  Je suis aussi partie en Arizona aux USA,  travailler avec les amérindiens Lakotas et les Hopis, puis les guérisseurs philippins à Manille, aux Philippines.  Pendant une vingtaine d’années, j’ai fait du conseil thérapeutique en l’enrichissant d’expériences chamanes, alchimiques, fraternelles et même humanitaires, puisque j’ai crée une association humanitaire : VoirsaVoir.  J’ai aussi prit le temps de pratiquer le Kyudo pendant huit ans, c’est le tir à l’arc japonais, et je suis partie à Myakonojo, puis Tokyo au Japon, pour passer des dans (3em dan).  J’ai aussi pris le temps de passer le brevet de pilote d’avion, à Carpentras.  Par ailleurs, J’ai sorti un bouquin sur l’histoire extraordinaire de Rennes le Château et j’ai crée un nouveau concept alimentaire avec un deuxième livre, celui dont je parle sur ce site.  A la suite de quoi, j’ai suivi des cours de chant avec Maggy Villette en Avignon, fait de la musique-improvisée avec Christian Chiron, chanté avec le groupe Top Blues Affair. Auteur compositeur interprète à la Sacem, j’ai crée le duo : Virage, avec Ludovic Malbec.  Un premier album CD de 12 titres de compos, guitare-voix : « Tout est possible rien n’est visible » est sorti.  On prépare notre deuxième album : « Etreinte-Eternité », de la chanson française qui sait danser ! Si je retourne maintenant dans le showbiz, c’est que pour moi les paramètres ont changé.  Je ne fais pas de la musique pour faire carrière, mais pour transmettre ce que je pense par l’écriture et partager des émotions avec les gens.  Bien sûr je vais continuer à voyager !  Il y a encore tant à faire et à apprendre !  Je ne comprends pas comment certains s’ennuient dans la vie, c’est impossible. Et sincèrement, ce n’est pas une question de moyens.  Je pense que la plupart du temps, les gens ont peur et cela les empêche de réaliser les choses qui leur tiennent pourtant à cœur.